La revue de presse

Publié le par Angel

La presse annonce AmericaS LatinaS et parle de l'initiative de l'association Rue des Vinaigriers.

Ici un bel article publié dans le mensuel Que tal à l'attention de tous les latinos de la capitale.

La rue des Vinaigriers vous dit quelque chose ? Voilà que
cette petite rue proche du Canal Saint Martin se
transforme à l'automne pour vivre 25 jours aux couleurs de l'Amérique Latine.
Une très belle initiative organisée par l'association des créateurs, artistes et artisans de la rue.
Au programme, il y a de tout ! Expositions et ventes d'artisanat mexicain, panaméen et de créateurs inspirés par l'Amérique mais aussi plein d'ateliers pour s'initier au
tango, à la préparation du gâteau calaveritas de azúcar ou à la création de bijoux...
Pour les tout petits il y
aura des contes et des lectures musicales et pour les plus grands un bal. Venez nombreux !

Du 9 octobre au 2 novembre
Rue de Vinaigriers
75010 Paris
Tél 01 42 05 19 05
M° Jacques Bonsergent
www.ruedesvinaigriers.com


Là, c'est le blog Bulles d'Infos qui relaie le concert d'El facteur le dimanche 19 à 17 h

Bulles d’infos ne fait pas la grève des billets cette semaine mais a été clouée au fond de son lit par un méchant virus. Enfin ça va mieux, merci. Juste à temps pour vous signaler que dimanche El Facteur se produit rue des Vinaigriers à Paris. Juste au cas où, on vous précise qu’il ne s’agit pas d’un meeting d’Olivier Besancenot (qui à d’autres espions à fouetter en ce moment) mais d’un concert de bonne musique.

Kicé El Facteur ? “… un groupe mordant, énergique, qui décline la vie en chansons et en musiques. El Facteur est composé de sept personnes : un chanteur, une chanteuse, et cinq musiciens. Issu d’un métissage culturel (latino-américains, italien et français) et musical (jarana, guitarron, derbouka, bongos, accordéon, cuivres, violon ou guitare électrique)… El Facteur sort des chemins conventionnels de la chanson française. Son répertoire s’appuie sur des compositions personnelles, en français et parfois en espagnol.” Ok c’est honteusement pompé sur leur Myspace mais je valide !

Sinon vous pouvez aussi aller visiter leur site officiel.

El Facteur
Dimanche 19 octobre à 17h00
L’Atelier Porte Soleil
57 rue des Vinaigriers 75010 Paris
Métro Jacques Bonsergent ou Gare de l’Est
Entrée : 5 €


Et puis on cause aussi de notre exposition sur le site de France Télévision Interactives


Tableaux huicholes, art shipibo et du Panama sont réunis lors d'une exposition vente à l'Atelier Porte Soleil à Paris

Dans le 10e arrondissement de Paris, 54 rue des Vinaigriers, est organisée la réunion d’oeuvres d’art exceptionnels, de tableaux, de sculptures et d’artisanat en provenance d’Amérique du sud, jusqu’au 2 novembre, dans le cadre de Americas Latinas, une manifestation qui se consacre pour 25 jours aux couleurs de l’Amérique latine..

L’exposition donne une large part à la tendance chamanique de l’expression artistique, mais aussi à des oeuvres plus profanes, donnant à voir une vaste palette de la production locale et de son expansion jusque sous nos tropiques.

La rue des Vinaigriers s’est fédérée, par le biais de son association de créateurs et de professionnels qui jalonnent cette rue du 10e
arrondissement de Paris, afin de faire venir d’Amérique du sud une collection d’oeuvres d’art et d’artisanat, certaines jamais exposés dans n’importe quelle région du monde. Ainsi les sculptures shipibos, d’une grâce, d’une finesse et d’une beauté inédites, issues des visions d’un autre monde.

Confidentielles, par leur caractère initiatique, issues des expériences mystiques vécues par les chamanes, elles visualisent et diffusent une forme de religion ancestrale, une tradition, qui trouve de nos jours une diffusion de plus en plus importante sous nos latitudes. Tableaux composés de fils aux couleurs vives, vibrantes et chatoyantes, collés à la cire d’abeille, pièces de tissus brodées aux motifs floraux et animaliers (Molas) en provenance du Panama, sculptures peintes sur bois  de la tribu shipibos, ces oeuvres constituent un ensemble exceptionnel, rarement , ou jamais montré. Les objets de vannerie et de poterie, en provenance du Panama, ne sont pas moins fascinants par leur finesse d’exécution, aux motifs géométriques, à la rythmique hypnotique et aux douces formes originales.

Soulignons qu’une autre exposition, accompagnée de films et de conférences, consacrée au « Peuple huichol » se tient du samedi 13 au 28 octobre au Centre culturel Auguste-Dobel, 9, rue Philidor, Paris 20e.

Plus modestement, mais non moins intéressant, est exposée à l’Atelier Porte Soleil, une foule de petits objets et de tableaux qui dérivent des traditions locales, mais plus contemporains, exécutés par des artistes locaux ou immigrés en France qui expriment ainsi la continuité de leur art traditionnel sous une forme actualisée.

La manifestation ne s’arrête pas là, les nombreux créateurs et artisans de la rue des Vinaigriers prolongeant l’exposition par l’organisation d’ateliers consacrés à la création de tableaux d’inspiration huichol sur fils, de bijoux d’inspiration brésilienne, de poupées d’inspiration mexicaines, ou des plus traditionnelles catrinas (issues de la fête des morts mexicaine)... Une initiation aux contes, issus des légendes péruviennes, mexicaines et guatémaltèques, sous la houlette de la comédienne et auteur Claire Ackilli et de la conteuse et auteur Claire Verger Duble, est également au rendez-vous.

Un atelier de costumes de carnaval pour les enfants est dirigé par Anne-Marie Schwartz, professionnelle du déguisement, et Yannick Lhermitte s’est fait le dépositaire d’une initiation au tango. Il faudrait cité également les pinatas d’Elena Farah, créations festives autant qu’éphémères, têtes de mort en sucre que l’on s’offre à l’occasion de la fête des morts. Enfin, Pénélope Boyer, initie parents et enfants aux chants d’Amérique latine en français et en espagnol.

Une foule de manifestations est ainsi organisée jusqu’au 2 novembre, avec expositions, concerts, animations et ateliers. La clôture s’effectuera par une fête des morts, issue de la tradition mexicaine, avec le 1er novembre les festivités dédiées aux enfants et le lendemain celles dédiées aux adultes, les deux fêtes étant de toutes façons familiales.

Tout le programme est dûment et clairement exposé sur le blog de l’association www.ruedesvinaigriers.com.
 


Le Parisien annonce lui aussi notre joli rendez-vous.


X e . Bijoux mexicains, tango, poupées péruviennes… Jusqu’au 2 novembre, l’association Rue des Vinaigriers invite le public à la découverte des cultures latino-américaines, via un bel événement tous publics, baptisé Americas Latinas. Au programme : une exposition permanente d’art et d’artisanat amérindien, une expo-vente de créateurs français et étrangers inspirés par l’Amérique latine, des ateliers d’initiation quotidiens à la fabrication de bijoux traditionnels, tableaux, poupées ou costumes de carnaval et des rendez-vous culturels autour du conte, pour adultes et enfants.

Americas Latinas, 49, rue des Vinaigriers (X e ), tous les jours jusqu’au 2 novembre. Renseignements et réservations : Sylvie au 01.53.26.09.86 ou au 06.73.48.69.18, ou Pascal au 06.87.38.92.70 ; www.ruedesvinaigriers.com

Le Parisien




Le Centre Culturel Mexicain offre quant à lui une présentation quasi exhaustive de nos rendez-vous, comme France Culture



























Et petit rappel, vous tout savoir en détail sur AmericaS LatinaS, suivez le programme :



A l'heure Latine
des rendez-vous festifs

Inspiration Latina
une exposition-vente de créateurs inspirés par l'Amérique latine


Dimanche 19 octobre à 17 h
à l'Atelier Porte Soleil
EL FACTEUR en concert !
Cliquez pour découvrir ce groupe



Pour en savoir encore plus
sur l'Amérique latine,
cliquez sur le bouton ci-dessous

documents, amerique latine, rue des vinaigriers






Découvrez Auteur!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chaussures nike pas cher 15/03/2010 03:48


Il faut l’exposition donne une large part à la tendance chamanique de l’expression artistique.
C'est nécessaire!!!